~~Génétique du gris~~

Robe des chevaux

Les robes

 

La nature de chaque être vivant dépend de millions de gènes. On ne peut pas voir un gène, même avec le microscope le plus performant ; mais on reconnaît ses effets plus ou moins aisément. La robe des chevaux fait partie de ces effets. Il n'y a pas un gène du bai, un gène de l'alezan, un gène du gris ou un gène du pie mais une série d'informations qui se combinent entre elles pour colorer les poils et les crins d'une certaine manière. 

Le plus souvent, les gènes fonctionnent comme des interrupteurs qui permettent ou non un effet -par exemple : "grisonner ou non". Pour chaque effet, le poulain hérite d'un gène de l'étalon et un de la jument qui se situent au mème allèle. Cette paire peut contenir deux fois la même information (homozygote) ou des informations contradictoires (hétérozygote). Dans le premier cas, la robe du cheval (son phénotype) est identique à son patrimoine génétique (son génotype). Dans le second, le phénotype exprime généralement le gène dominant, mais cache un second, récessif, qui peut être transmis aux poulains.

Les chevaux gris

 

Le gris n'est pas un robe en soi mais le résultat d'un processus.

A la base le poulain né Bai, Alezan ou Noir, et blanchit lentement.Le gris marque alors progressivement la robe du cheval, néanmoins la robe originelle reste dans les gènes.

Un parent gris homozygotes Gris Homozygote
        G         G
Autres Robes g Gg gris Gg gris
g Gg gris Gg gris
Deux parents gris hétérozygotes Parent Hétérozygote
G g
 Parent Hétérozygote G GG gris Gg gris
g Gg gris gg Autres robes
Un parent gris Hétérozygote Gris Hétérozygote
G g
Autres robes g Gg gris gg Autres robes
g Gg Gris gg Autres robes